Photo piano 3.jpg

10 septembre à 18h30

Monica MOLINARO

Monica MOLINARO a fait ses études au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris ( CNSMDP) où elle a obtenu un premier prix de piano dans la classe de Dominique MERLET, et un premier prix de musique de chambre.

Elle a travaillé par ailleurs avec les grands pianistes Yvonne LEFEBURE et Pierre BARBIZET.

 Au cours de sa carrière, Monica MOLINARO  s'est produite en France et à l'étranger ( Allemagne, Russie), à Paris , maintes fois à la salle Gaveau, à l'Eglise Américaine, au Théâtre de l'Ile Saint-Louis et dans divers festivals ( Loire-Forez, Salon de Provence, Meudon, Festivoce Corse, festival Debussy de Saint-Germain en Laye).

 

En duos, trios, quatuors, sextuors, Monica a joué avec des solistes de l'Ensemble MATHEUS et des orchestres de l'Opéra National de Paris, du Philarmonique de Radio-France, du National de Lyon dont Michel MOLINARO, son frère, est cor solo.

 

Dans le cadre du Duo RACHMANINOV, elle a également joué et approfondi le répertoire de la mélodie russe. 

 

Elle a participé, avec le comédien Jean-Paul AUDRAIN, à la réalisation d'un projet théâtral et musical, en adaptant un répertoire de musique romantique ( Brahms, Grieg, Liszt, Rachmaninov....), pour « La ballade de la geôle de Reading » d'Oscar WILDE .

Ce spectacle a tenu l'affiche au théâtre du Lucernaire à Paris en 2013. Une nouvelle version de ce spectacle qui tourne depuis avril 2017, conjuguant cette fois WILDE et les dernières œuvres pour piano de BRAHMS, a été joué en juin 2018 à Oxford, et plus récemment en 2021 au Centre International de Musique de Roussigny.

Elle a également travaillé dans le cadre de l'ensemble INCANTEVOLE , ensemble de musique de chambre à géométrie variable ( duo, trio, quatuor etc...), créé avec la violoniste Reiko KITAHAMA.

 

Dans les prochains mois, elle reprend un spectacle « Rêve de Nohant », sur George Sand et ses amis musiciens, avec des œuvres de Chopin et Liszt  ( Paris, Maison de Chateaubriand ).

Sont prévus également, des récitals piano seul, piano et alto, avec Laurence Tricarri qui fait partie de l’ensemble Matheus, avec au programme des sonates non publiées de compositeurs russes, ramenées par Monica, de la bibliothèque Lénine de Moscou.